Version mobile

Je navigue comme je suis

Ma mairie

84/88 av. du Général-Leclerc
93507 Pantin cedex
Tél. 01 49 15 40 00

Contact
conseil des jeunes

Faune et flore

Suppression des pesticides, entretien raisonné des espaces, plantations croissantes d'arbres, d'arbustes et de fleurs, installation de ruches et d'abris pour les insectes... engagée sur la voie du développement durable, la Ville multiplie les actions pour améliorer la qualité de vie des Pantinois. En 2015, la ville a obtenu une 3e fleur (ville fleurie).

6 000 arbres, objets de tous les soins

Une richesse à protéger…
Source d’ombre et de fraîcheur, capturant des quantités importantes de CO2, les arbres sont précieux en milieu urbain. 150 nouveaux spécimens sont plantés chaque année à travers la ville, qui en compte désormais plus de 6 000. Du magnolia au micocoulier, du mythique ginkgo biloba au majestueux séquoia, les sujets remarquables font l’objet de soins attentifs. Au total, 80 espèces différentes sont présentes à Pantin. Priorité est donnée aux variétés mellifères – acacia, arbre à miel et poivrier de Sichuan – ou typiques de la région.

… placée sous haute surveillance
En 2014 et 2015, un diagnostic complet du patrimoine arboricole de la ville a été réalisé, visant à identifier les spécimens malades et les actions à mener en terme de surveillance et d’entretien. Chacun des 73 arbres abattus à l’issue de cette campagne a été remplacé et, bientôt, chaque naissance d’un petit Pantinois sera célébrée par la plantation d’un jeune arbre.
Les débris résultant des élagages sont transformés en broyat, utilisé pour fertiliser et protéger les sols.

120 000 nouveaux végétaux chaque année

Chaque année, la ville installe plus de 120 000 végétaux dans les jardinières, les massifs et les parcs pantinois. Détentrice de « deux fleurs » au concours des Villes fleuries, la commune s’enrichit en permanence de nouveaux espaces végétalisés.

La gestion différenciée, une philosophie durable
Dans les rues, les jardinières voisinent avec des massifs associant aux fleurs annuelles, des bulbes et des vivaces installés pour durer. Les parcs alternent prairies fleuries naturelles et pelouses fraîchement tondues. Arrosage régulé en fonction de la météo, travail de la terre, recours au paillis pour retenir l’humidité et réduire les désherbages… les équipes de la ville de Pantin s'approprient scrupuleusement les principes du développement durable.

Moins de dépenses pour une plus grande qualité de vie
Depuis 2012, tous les bulbes et une partie de la centaine d’espèces vivaces utilisés naissent dans les serres municipales. Agapanthes, euphorbes ou encore hémérocalles mêlent leur floraison inhabituelle à celle, plus classique, des campanules, des pervenches et autres géraniums. Limitation des apports en eau et des interventions humaines, renouvellement spontané d’une flore produite localement… tout est fait pour conjuguer qualité de vie et maîtrise des coûts.

Une faune utile et bienveillante

Composée de papillons, hérissons, écureuils et même d’un renard (bien caché dans les taillis du parc Henri-Barbusse), la faune sauvage pantinoise, bien plus diversifiée qu’on ne l’imagine, rend de nombreux services en limitant la prolifération des moustiques et des rongeurs. Au parc de la Manufacture, à Henri-Barbusse et bientôt à Diderot, l’installation de nichoirs et d’abris à insectes – rondins, bambous, ou encore briques creuses – favorise la reconquête de nos territoires par les petits peuples de l’ombre. Martinet noir, corneille, tourterelle ou encore rouge-queue, les chants d’oiseaux se font plus variés, et plusieurs espèces qui avaient déserté le ciel pantinois sont de nouveau signalées par les ornithologues amateurs.

Du miel et du vin

300 000 abeilles
Indispensables pour garantir une pollinisation de qualité, les abeilles sont très menacées en milieu urbain. Pour préserver cette activité indispensable, des arbres et arbustes mellifères ont été plantés dans toute la ville et cinq ruches trônent à proximité immédiate du parc Henri-Barbusse. Jusqu’à 5 km à la ronde, 300 000 ouvrières butinent au profit de tous, produisant chaque année environ 50 kilos de miel.

Un vignoble tout bio
240 pieds de pinot noir s’alignent, depuis 2012, au cœur du parc Stalingrad. Cultivé en bio, ce vignoble citadin devrait dans les prochaines années permettre de produire jusqu’à 300 bouteilles… et donner aux Pantinois l’occasion de participer à des vendanges mémorables.

Qualité de vie

Direction des Espaces publics
Mairie de Pantin
Centre administratif
84/88 avenue du Général-Leclerc
93507 Pantin Cedex

T. 01 49 15 41 02

accès direct

Carte des parcs et squares

Découvrir l'agenda 21 de Pantin

Actu qualité de vie

Qualité de vie

ça m'intéresse aussi...

Liens externes